Les ennemis de Mowgli

Shere Khan

Le tigre est le premier ennemi de Mowgli.

Un vieux tigre qui rugit avec fureur mais qui est lâche. Dans le fond, Akéla sait que du tigre, Shere Khan n'a que l'apparence. Il est le premier à poursuivre Mowgli, à le harceler et à lui tendre des pièges. Il est l'expression de la vanité, de la sottise et de la sournoiserie. C'est contre Shere Khan que se livrent les batailles les plus importantes. Il est dangereux parce qu'il représente l'attitude, fréquente chez l'homme, qui consiste à dissimuler ce qu'il est, et à faire semblant d'être un autre.

Ne pas s'accepter totalement tels que nous sommes : c'est là que réside la valeur immense de la lutte entre Shere Khan et Mowgli et du triomphe de ce dernier.

sherekhan1.jpg

Les Bandar Logs

Ce peuple de singes qui n'obéissent qu'à leurs envies du moment, ne respectent rien, ni personne, sales et désordonnés, ils ne veulent ni règles, ni loi. Tout le contraire des louveteaux. Etre traité de "Bandar-logs" c'est la honte suprême pour un louveteau.

hulman-posvatny-1024_768.jpg

Tabaqui

Le chacal est encore un autre symbole.

Il est le flatteur qui avance dans l'ombre de Shere Khan. Il fournit un autre exemple d'attitudes possibles de l'homme peu fiable et incertain, qui a besoin de la protection du fort et la paye d'un prix inacceptable : la flatterie.

Tabaqui et Shere Khan, voilà les deux vrais ennemis de Mowgli.

tabaqui.jpg